Archives de Tag: babycook

Quoi de neuf, docteur ?

Flan à la carotte et aux oignons

(sans blanc d’oeuf, donc à partir de tôt)

Quelle est donc cette belle couleur si naturelle ?

Vous qui avez commencé la diversification depuis quelques temps déjà, savez que peu de légumes rivalisent avec la carotte. Ah, la carotte. Quelle émotion quand, pour la 1re fois, vous enfournez, le sourire aux lèvres, la cuiller en silicone amoureusement achetée chez Bébé9 dans la bouche de votre délicieux marmot. Et qu’il hurle. Ou recrache. Ou vomit.

Après plusieurs essais, la carotte devient rapidement la meilleure amie des déjeuners de fiston. Et puis on la mélange à autre chose. Et puis on la remélange. Mais tout cela devient lassant. Pour vous, surtout. Parce que Junior aime toujours autant se balader toute la journée avec le pourtour de la bouche orange. Rapport que la carotène, ça adhère.

La recette que je vous propose est une variation sympathique, car non seulement elle y ajoute le sous-estimé oignon, mais sa texture va changer des traditionnelles purées. Le titre est trompeur, ce n’est pas exactement un flan, mais c’est tout de même pas non plus une purée. Du coup, j’aurais dû appeler ça un puran. Ou un flurée. Mais avouez-le, c’est laid.

***

Ingrédients pour 2 portions :

– 200 g de carottes

– un jaune d’œuf

– 1 petit oignon (prononcez Wouanion, ça marche mieux)

(- une noisette de beurre ou une larmichette d’huile d’olive)

Cuisson :

On épluche, on coupe en morceaux les 2 légumes et on enfourne dans le Babycook, niveau 2. Une fois le tout réduit en purée, on incorpore le jaune et on fourchette.

Pour la suite, oserais-je rappeler que le bain-marie, c’est has been ? 60 secondes au micro-ondes et zou ! Certains préféreront 1 minute. Mais ne me tenez pas responsable des conséquences de ce choix.

Conclusion :

La carotte constipe, l’oignon fait péter, et bébé s’en tape, il aime.

Coffee©2011

Tagué , , ,

Diantre, un fruit rouge

La mousse de framboise et Cie

(à partir de 12 mois ou plus, en théorie)

RIP, ta fin est proche

***

Oui, vous avez bien lu, je suis une mère indigne. J’ai commis deux sacrilèges en un seul essai : la mousse et les framboises. J’assume. En plus, c’est drôlement yummy, ce serait dommage de s’en priver.

Alors que je confectionnais mes 5 kilos hebdomadaires de compote (non, je ne suis pas marseillaise), la présence de framboises m’a fait penser à un petit gâteau pas dégueu que je mangeais parfois, en ce temps béni où je n’étais pas au régime : la mousse de fruits.

Du coup, v’lati pas que je me dis que le gars Gabriel pourrait apprécier ( Et que je pourrais lécher le plat).

***

Ingrédients :

– de la compote pomme-poire-framboises, mais ça devrait marcher avec tout.

– un œuf

– 2 petits suisses

– 1 cac de farine

J’ai pris ce que j’avais sous la main, mais on doit pouvoir remplacer les petits suisses par du fromage blanc ou du lait. Faudra que je teste.

On mélange l’œuf et la farine. On intègre ensuite le petit suisse, et quand le mélange est homogène, la compote. On fourchette (du verbe fourcheter) allègrement le tout, et hop, dans un ramequin (c’est plus joli) ou un pot de conservation type avent (c’est plus pratique).

Cuisson

N’ayant pas été convaincue par la cuisson au bain-marie, longue et fastidieuse, j’opte pour le micro-ondes. 40 à 50 secondes selon la quantité et la force de votre machine. Je m’y prends toujours en plusieurs fois, histoire de ne pas repeindre tout l’intérieur. Ce serait gâcher.

Normalement, le résultat est ferme et mousseux.

Conclusion :

La framboise (les miennes étaient entières surgelées), c’est acide. Je sais que ce n’est pas un problème pour mon ogre, mais j’essaierai avec de la banane pour atténuer ce goût la prochaine fois.

Et puis, si vous ne voulez pas prendre de risques ou que vous avez un bébé prédisposé aux allergies, attendez les 1 an révolus pour vous y essayer.

Coffee©2011

Tagué , , , ,

Abracadabra !

Oh, mon ami le Babycook !

Depuis l’arrivée de Gabriel, je me suis transformée en véritable alchimiste de la cuisine. Munie de mon Athanor (un Babycook), je n’ai pas encore trouvé la recette pour transformer la bouillie d’épinard en or, mais bébé ne se plaint pas trop du résultat. Il est même parfois carrément enthousiaste. Et un Gabriel qui se jette littéralement sur ce que vous venez de lui préparer avec moult jurons amour, ça donne envie de poursuivre.

Je n’invente rien, je m’inspire de bouquins et de sites que je ne manquerai pas de citer quand j’aurai le temps. Mais j’adapte, je transforme, j’improvise aussi un peu.

Je m’amuse, quoi !

La crème à la poire (C’toi, la poire !)

https://i0.wp.com/i148.photobucket.com/albums/s23/ICoffeeI/Gabriel/Basse%20resolution/Cuisine/IMG_4877.jpg

Présentation à soigner. -1 point.


Ça se voulait être un flan, mais vu que bébé, à 9 mois, est en théorie interdit de blanc, ça s’est transformé en crème.

Ingrédients pour 2/3 ramequins :

– une poire

– du lait (infantile ou pas) : 100 ml environ

– un jaune d’œuf

J’ai cuit ma poire à la vapeur, puis je l’ai mixée. Assez finement, mais c’est à adapter selon l’âge du marmot.

J’ai dilué 3 cuillerées de lait infantile dans 90 ml d’eau et y ai incorporé mon jaune d’œuf. J’ai battu le tout puis y ai versé ma compote de poire.

Un p’tit coup de fourchette pour faire un mélange homogène, et hop dans les ramequins.

Cuisson :

Tous les livres/sites semblaient recommander une cuisson au bain-marie. 20 minutes dans un four à 180°. J’ai obtempéré et j’ai installé mes décoctions dans un moule à manquer avec de l’eau.

Honnêtement, je ne vois pas l’intérêt. Y en a sûrement un, mais je ne l’ai pas trouvé.

Du coup, le micro-ondes fait très bien l’affaire : 50 sec à 1 minutes. Après, ça déborde, comme en témoigne la magnifique illustration ci-dessus.

Conclusion :

Je l’ai servie tiède et mon p’tit mec a adoré. On dirait de la crème anglaise, ce n’est vraiment pas dégoûtant, même si la texture n’est pas des plus ragoûtantes.

Coffee©2011

Tagué , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :