Alain Rey et moi (4) – Chippendale, Gypsy Kings et Bikini

Précédemment dans Alain Rey et moi, Coffee perçait le mystère du très énigmatique Rambo, clone insoupçonné d’Arthur Rimbaud. Depuis, elle s’interroge : dans quel monde vit-on ? Les choses sont-elles vraiment ce que l’on croit ? Hein, je vous le demande, moi !

On utilise parfois sans le savoir, et sans même leur avoir demandé leur avis, le nom de famille de certaines personnes pour désigner des objets. C’est ce qu’on appelle un éponyme. Mot qui, replacé à bon escient dans une conversation, peut vous rapporter respect, gloire et beauté en société. Ne me remerciez pas.

La majorité des éponymes renvoient au créateur (ou promoteur) qui leur a légué son nom. C’est le cas de la célèbre guillotine du Docteur Guillotin qui ne la créa pas tant qu’il en fit la promotion. On pense également au hachis parmentier ou à la poubelle pour les plus célèbres. Mais d’autres ont été oubliés.

Par exemple, si vous achetez un chippendale, voici avec quoi vous pourriez vous retrouver :

= =

Voire même ça, si vous aimez le style SMS Walt Disney :

Mais comment que cela se fait-il ? Quel est le point commun entre tous ces chippendales ?

M. Thomas Chippendale, ébéniste de son état, a donné son nom aux meubles qu’il a inspirés, ainsi qu’aux célèbres strip-teasers Chippendales, construits comme les buffets auxquels ils rendent hommage, et qui ont eu tellement de succès que leur nom est devenu générique. Quant aux mignons petits écureuils, Tic et Tac, leur nom serait un jeu de mots sur le nom du sus-mentionné inventeur de meubles.

Crazy (horse), isn’t it ?

Autre éponyme, lié non pas au créateur, mais à l’origine géographique : les Gypsy Kings sont… Égyptiens !

Ben oui, quand les premiers gitans (gypsy in english) sont arrivés en Europe, on a cru qu’ils arrivaient d’Égypte à cause de leur langue étrange et de leur carnation. Les égyptiens sont donc devenus « gitains »puis « gitans », tandis que les « egyptians » se transformaient en « gypcians » puis en « gypsy ».

un égyptien

=

des Gypsy kings

On citera enfin le bikini, invention explosive, qui doit son nom à une île du Pacifique où eurent lieu les premières expériences atomiques américaines. Une femme en bikini était sensée faire autant d’effet que ladite bombe.

=

Attention à ne pas se laisser piéger toutefois, le daltonisme n’a rien à voir avec Joe ou Averell Dalton, ou même Ma qui n’y voit pourtant pas très clair, mais avec le Dr John Dalton qui décrivit ce trouble en 1794.

Publicités
Tagué , , ,

3 réflexions sur “Alain Rey et moi (4) – Chippendale, Gypsy Kings et Bikini

  1. Sofynet dit :

    excellent billet, j’ai appris plein de choses ;o))

  2. Frater dit :

    Après ça, je ne verrai plus jamais Tic et Tac de la même manière…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :