Alain Rey et moi (2) – Édredon

Précédemment dans Alain Rey et moi : Dans un effort insensé de séduction linguistique, Coffee mélange anglais et alcool.

Dans l’épisode two, après les fleurs et le Champagne, Coffee passe directement au lit.

Mon sens aigu de l’observation (et ma modestie) m’a fait noter qu’une partie significative du vocabulaire anglais ressemblait à de l’ancien français. Ou en tout cas, à un état antérieur de la langue française. Pensez à tous les mots à accent circonflexe et leur équivalent anglais (hospital, hostel, forest…). C’est comme si on leur avait appris deux-trois trucs et qu’on s’était ensuite séparés. Ce qui, historiquement, est d’ailleurs le cas. Hein, Aliénor ?

Coin-Coin !

Du coup, le jour où je tombe nez à nez avec le mot « eiderdown », ni une ni deux, je me marre. Ben oui, parce qu’un « eiderdown », c’est un « édredon » ! Et essayez d’ailleurs de le prononcer avec un faux accent anglais dégoulinant : ça donne exactement ça « eille-deur-done ». D’où ma soudaine hilarité. Ces nazes de rosbeef, de vraies caricatures, ils auraient pu s’inventer un mot plutôt que de piquer le nôtre et de tout le déformer.

Et c’est là que la honte m’étourdit. Alain, ô Alain, pardonne-moi. Ça ne s’est pas du tout passé comme ça.

Les anglais ont créé leur mot et nous, on a volé le nôtre.

Quoi, Coin-Coin ?

« Eiderdown », c’est littéralement du duvet (Down) d’Eider. L’Eider étant, c’est bien connu, un canard. Le mot désignera donc ensuite, par métonymie, la couverture fabriquée à partir de duvet d’eider.

L’histoire d’édredon est la même sauf que nous, on ne s’est même pas embêté à faire la traduction, on a carrément emprunté le mot aux danois. Qui s’y connaissent sûrement en canards. « Eder », c’est l’eider, et » duun », c’est le duvet.

Du coup, on n’a plus le droit de se moquer, et c’est bien dommage.

Par contre, si on vous demande de « faire l’édredon » ou qu’on vous traite de « voleuse à l’édredon », vous avez le droit de sortir votre plus belle insulte, anglaise ou danoise, au choix.

Publicités
Tagué , , ,

Une réflexion sur “Alain Rey et moi (2) – Édredon

  1. noomimoon dit :

    Eh bien au moins je me coucherai moins stupide ce soir :).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :