Je vous parle d’un temps

Autrefois, jadis, en ces temps reculés d’il y a bien longtemps que j’étais jeune et fringante comme le poney, j’étais TVshowphage. Pire, j’étais une fangirl*(cf la page Lexique) qui ne s’ignorait même pas.

De cette période, (Pfiou, c’était il y a au moins 5 ans !), je ne garderai que quelques titres forts parmi les nombreux matés/sous-titrés. Et l’un deux mérite d’être cité car plus personne n’en parle, et pourtant.

J’ai nommé, tadadada, suspense, pouet, tralala :

Battlestar Galactica

Des personnages complexes, imparfaits et donc profondément humains, une intrigue originale et bien ficelée (au moins jusqu’à la fin de la saison 3), une esthétique déconcertante. Un miroir dérangeant sur notre société, une réflexion sur la politique, la morale, les responsabilités collectives et individuelles, et sur notre humanité.

Parce qu'il y a des séries qui sont de petits chefs-d’œuvre...


Je ne l’ai bien évidemment pas découverte seule, faut pas déconner. Une série avec un nom pourri sorti tout droit des clichés SF des années 70 ? Avec des vaisseaux spatiaux ? Que nenni, fontaine, je ne mangerai pas de ton pain.

Et pourtant, il a suffi que mon chéri m’attache devant la mini série (indispensable pour entraver quoi que ce soit), et ce fut le coup de foudre. Mes préjugés étaient vaincus, je succombais.

Alors, les filles, ne faites pas la fine bouche car BSG, c’est tout sauf de la SF. Enfin si, mais sans les oreilles de Spok et les combinaisons argentées. Regardez au-dessus, ils sont beaux, non ? Enfin, non pas tous, loin de là. Et c’est aussi pour ça que j’aime cette série pleine de vieux, de vieilles, qui baisent, aiment, picolent, fument (des joints des fois), pètent les plombs, et de filles qui font des boulots de mecs, et qui baisent, aiment, picolent, fument (des joints des fois), pètent les plombs. Et y a du beau mâle. Faites-moi confiance.

Coffee©2011

N.B : L’illustration ci-dessus n’est point mienne. C’est la photo promo officielle de la 2nde partie de la saison 4, je crois.


Publicités
Tagué , , , ,

2 réflexions sur “Je vous parle d’un temps

  1. Caya dit :

    Tiens c’est drôle, mon cher et tendre aussi m’a attaché pour que je découvre BSG. Et puis à la fin de la mini-série, hop j’étais accro « la suite vite argh *bave* »

    Tout à fait d’accord avec toi sinon, série extraordinaire, intelligente, décors et FX magnifique, acteurs globalement convaincant (on peut pas être parfaits non plus).

    Pas contre je suis outragée ! Bien ficelée jusqu’à la saison 3 ? Ok, bon, c’est vrai qu’ensuite les scénaristes partent dans un certains délire phisolosopho-religieux; je te l’accorde aussi qu’ils ont décidé qui seraient les finals five en jouant aux fléchettes un soir de beuveries, mais n’empêche que ça colle. J’avoue moi les eux dernières saison j’adore, la tension monte, ça part dans tout les sens jusqu’au dénouement.

    Et un dernier mot pour le générique quand même, The générique de la mort, qui mériterait un Oscar du meilleur générique. Surement le meilleur de tous ceux que j’ai pu voir, en tant que Sérieaddicte, y’en a beaucoup.

    Je découvre ton blog aujourd’hui, et je m’y sens bien, des livres, du manger et BSG; Je vais continuer mon tour !

  2. Coffee dit :

    Ah, ça fait plaisir de rencontrer quelqu’un qui aime les bonnes choses !

    Même si j’ai beaucoup aimé la saison 4, la seule que j’ai regardée en « direct », on ne peut pas nier qu’elle est moins bien construite que les autres. Et les réponses que les scénaristes apportent à certaines questions, soulevées dès la mini, sont parfois plus que capillotractées. Voire même, on se débarrasse de personnages embarrassants. Mais l’ensemble reste excellent, je n’en ai pas loupé une miette (vive la love story Roslin/Adama !).

    Tu parles du générique, mais que dire de la musique en général ? Génialissime. Un thème par couple ou personnage. Du grand art.

    Je ne te promets pas de nombreux articles sur BSG, mais passe de temps en temps, on ne sait jamais ! La porte est grande ouverte. (et si tu as des conseils de bonne série, n’hésite pas)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :